Cours de conduite

Apprendre à conduire

 

 

 

 

 

Freinage d’urgence

Les techniques de freinage d'urgence

Lorsque l'on conduit sur la route, il survient des évènements brusques ou imprévisibles qui nécessitent un freinage d'urgence.

Hors un véhicule en fonction de sa vitesse et de son poids ne peut s'arrêter net et nécessite une distance de freinage de plusieures dizaines de mètres et la technique de freinage d'urgence n'est pas toujours facile à maîtriser et nécessite une bonne pratique et expérience.

Le freinage d'urgence peut être limité aux cas exceptionnels à partir du moment ou vous restez vigilent lors de votre conduite notamment en agglomération et en situation de visibilité réduite et si vous conserver vos distances de sécurité entre les véhicules.

Par contre pour des cas extrêmes, le freinage d'urgence reste le seul moyen.

Le freinage d’urgence sans ABS

Freinage d’urgencePour effectuer un bon freinage d'urgence sur des véhicules qui ne sont pas équipés de systèmes électroniques type ABS et ESP, il faut :

  • tenter de freiner à fond, sans débrayer et sans bloquer les roues.
  • Si les roues se bloquent, relâchez un peu la pression sur les freins afin de retrouver un roulement et appuyer de nouveau à fond.
  • Pour éviter un obstacle durant cette opération, relâchez les freins et dirigez le volant pour modifier votre trajectoire, puis recommencez le freinage.

L’emploi du frein à main est relativement délicat dans un freinage d’urgence. Il demande une véritable maîtrise, car la voiture peut immédiatement partir en tête à queue.

De plus, l’état de la route, la météorologie et les conditions de circulation peuvent être des facteurs aggravants la difficulté de freiner en urgence. Restez prudent et vigilant.

Le freinage d’urgence avec ABS

La plupart des véhicules modernes sont équipés d’un système ABS, voire même de l’ESP. Dans ce cas, les freinages d’urgence sont un peu moins compliqués à gérer même si la prudence reste de mise.

  • L’ABS se charge de répartir le freinage sur les roues et permet d’effectuer des manœuvres d’évitement.
  • l’ESP se charge même de modifier la trajectoire, évitant notamment les dérives et têtes à queues.

Évitez de donner un très violent coup de volant pour éviter un obstacle, car cela entrainerait probablement le véhicule en tête-à-queue.

Perfectionner sa conduite

Pour perfectionner votre conduite sur route et réduire votre exposition au risque circulatoire, cours conduite vous propose différentes formation de conduite :

  • Freinage d’urgence,
  • évitements d’obstacle,
  • conduite sur chaussée mouillée et glissante sont les thèmes fondamentaux abordés au cours d’un stage de conduite sécurité.

En participant à une formation conduite sécurité, vous augmentez votre capital sécurité et vous contribuez à avancer vers des routes plus sûres pour que l’automobile reste pour tous un plaisir.

 



Conduire, Piloter


Permis de conduire : Tout savoir pour le conserver


Code de la route - édition deluxe 2012


Auto-école: Code de la route, Permis de conduire, Automobile, Éducation routière, Prévention et sécurité routières, Panneau de signalisation routière